Les avancées gagnées en 2021


VICTOIRES EN MATIÈRE DE

RÉMUNÉRATION

Remettre l’humain au cœur du COP avec la négociation et signature d’un accord dit «pacte social» afin d’acter une série de mesures et d’engagements pour accompagner le projet de transformation de l’EPA.

Obtention d’une indemnité en compensation des frais engagés dans le cadre du télétravail à compter du 1er septembre 2021.

Obtention de la révision des taux pro/pro.

Obtention du déplafonnement de la PTETE à hauteur des DIR soit 6500€ et participation active lors des échanges avec la direction sur le nouveau protocole PTETE et sa mise en place. De nombreux amendements ont été retenus afin de faire avancer le projet dans le bon sens pour les personnels et valoriser les CEEP. Obtention également de l’engagement d’un bilan en 2022 où nous poursuivrons les négociations pour de nouvelles avancées.

Propositions de nouvelles garanties dans le cadre du nouveau marché «complémentaire santé 2022- 2026», sur la base des résultats de l’enquête de satisfaction lancée par la FDDP fin 2020 auprès des salariés de droit privé et obtention des revalorisations des plafonds de certaines garanties.

CDD de droit public affectés à la maintenance : obtention d’une augmentation correspondant à la revalorisation automatique de la prime l’ancienneté pour les OPA tous les 3 ans, sous réserve que l’agent soit au moins conforme aux attentes du poste, afin d’éviter qu’un écart injustifié se creuse au fil des années.

Mise en œuvre d’une surcomplémentaire santé individuelle et optionnelle à compter du 1er janvier 2022, afin d’élargir la couverture santé des salariés qui le souhaitent et celle de leurs ayants droits (répondant au souhait de 66% des salariés suite à une enquête).

Part active dans les discussions au niveau ministériel sur le passage au RIFSEEP des corps techniques : bascule avec base 100% des ISS.

Suivi de l’accord triennal 2018-2020 :

  • concertation sur les indicateurs et progression des résultats ;
  • négociation et obtention d’un supplément d’intéressement 2020 afin d’atténuer les effets de la crise sanitaire liée au Covid-19 sur les différents indicateurs pour un montant de 199,95€ par salarié (base temps plein et sans absence), soit l’ajout d’une enveloppe budgétaire globale de 91694€.

Négociation, signature et suivi d’un accord triennal 2021-2023 :

  • mise en place d’un groupe de travail CFDT-VNF avec des salariés du siège et en DT et évolution des indicateurs d’attribution ;
  • prime d’intéressement de 1260,92€ nets dès la première année d’exercice (2021).

VICTOIRES EN MATIÈRE DE

CONDITIONS DE TRAVAIL & D’EMPLOIS

Mise en place d’un parcours d’intégration/formation pour les saisonniers.

Alerte sur les situations individuelles et collectives qui ont permis de régler de nombreuses situations individuelles.

Obtention d’une grille et d’une méthodologie cadrant les ruptures conventionnelles pour les agents de droit public et négociations en vue d’un accord collectif portant sur la gestion des demandes de rupture conventionnelle pour les personnels privés.