Intéressement pour les agents de droit public • Avis défavorable du guichet unique


Le Directeur général nous a indiqué que son plan B était de continuer à le porter auprès du ministère et sur un plan politique, les arguments et la décision ne portant pas sur le fond (de quoi est fait l’accord d’intéressement), mais sur la forme.

La CFDT-VNF a rappelé à la direction générale que l’engagement de la mise en place d’un tel dispositif portait sur 2020 et qu’il avait été reporté en 2021. Il semble que maintenant celui-ci soit reporté dans le meilleur des cas à bien plus tard encore.

La CFDT-VNF a demandé, comme elle l’avait fait en 2020, à ce que le Directeur général trouve, dans l’attente, la solution d’honorer ses engagements quitte à prévoir le versement d’une prime équivalente sur les régimes indemnitaires existants, car ce n’est pas encore une fois aux personnels d’en faire les frais.

La Direction a indiqué que cette demande n’obtiendrait pas l’aval nécessaire du contrôle budgétaire.
La CFDT-VNF ne lâchera pas le sujet intéressement et continuera à se battre pour sa mise en œuvre dans un souci d’harmonisation de la communauté de travail.

Dans l’attente, elle porte une nouvelle proposition à savoir :
De verser dès cette année l’équivalent de ce qui aurait dû être versé en 2020 et 2021 au travers du dispositif « prime macron PEPA » (prime exceptionnelle de pouvoir d’achat) qui offre la possibilité de verser jusqu’à 1000€ sans charge aux personnels public. Ainsi la direction pourra faire la démonstration d’allier les paroles aux actes ! Attention cela devra être fait avant le 31 mars 2022 pour ouvrir droit à une exonération de cotisation pour l’employeur.