DTNPC : Serait-ce enfin le bout du tunnel ?


Au sein de cette newsletter, nous sommes revenus à plusieurs reprises sur la réorganisation entreprise en 2019, dans notre DT Nord-Pas-De-Calais au Service de la Voie d’Eau et de ses acteurs en UTIS. Nous souhaitons partager avec vous les avancées notoires obtenues par la CFDT-VNF, à force de persuasion et de rigueur ! Forte de son slogan « on ne lâche rien ! »… Les avancées sont là et cette fois-ci, c’est du concret !

Lasse d’attendre des réponses à nos questions en Direction Territoriale et surtout des actions légitimement attendues depuis des mois, la CFDT-VNF est allée à la rencontre du DRHM, le 22 février dernier. Nos revendications portaient en priorité (parce qu’il faut le dire, l’urgence était là, au vu de tous, mais seuls les agents en postes et la CFDT-VNF, conscients de leurs difficultés, s’en souciaient) :

Pour la Cellule GDPI — Pôle régional Domaine

Le recrutement immédiat d’au moins un agent sur le poste de catégorie C, assistant-domaine, vacant depuis la fin du contrat du CDD au 31 décembre dernier ; le recrutement du deuxième poste prévu à la réorganisation, à la remontée des actes des secteurs de l’UTI Flandres-Lys et de Cambrai, toujours géré, par l’UTI Escaut-St Quentin

Pour l’UTI — Flandres-Lys

Le recrutement immédiat d’un CDD en aide au Pôle Domaine, durant l’absence des 3 gestionnaires.

Et, concernant les agents assurant des tâches en intérim non officialisés, depuis des mois sur certains postes de la filière, nous avons demandé que les décisions d’intérim adéquates soient prises immédiatement !

Au vu de la situation dramatique et de nos arguments flagrants avec lesquels nous bataillons depuis des mois, le DRHM a pris des décisions :

  • OUI pour le recrutement immédiat d’une ARL, sur un des deux postes de C en création à la Cellule GDPI, soit un recrutement pérenne qui ne pourra plus être remis en cause !
  • OUI pour le recrutement d’un CDD au pôle Domaine de l’UTI Flandres-Lys en l’attente d’une décision de transfert des actes domaniaux sur le pôle régional (qui ne pourrait se faire sans le recrutement du deuxième poste de C prévu à GDPI et le maintien du CDD à l’UTI Flandres-Lys pour la préparation des dossiers transférés) !
  • OUI pour la validation des intérims !

Toutes ces décisions nous ont été confirmées lors de notre réunion bilatérale Direction Territoriale/CFDT-VNF, le 7 mars dernier : enfin un peu de reconnaissance pour tous nos collègues dans la tourmente ! Un dialogue de sourds qui nécessitait pourtant juste une écoute attentive, une analyse des revendications récurrentes et de terrain que nous formulions depuis 2020 !

Néanmoins, la CFDT-VNF, notamment dans le cadre de la découverte du nouveau projet de service du SDVE, continuera à être vigilante. La réduction des effectifs ne doit pas être la porte ouverte à tout et n’importe quoi !

Nous tenions à partager avec vous ces acquis, vous montrer qu’à force de patience, d’argumentation, on peut faire avancer les choses. La CFDT-VNF porte et continuera à porter tous services confondus, vos difficultés, à pointer les dysfonctionnements, à dénoncer le non-respect des engagements de la Direction !

« Ce n’est qu’avec votre confiance et nos échanges sur la réalité et les difficultés de votre quotidien que tout cela a été possible ! »

Alors, n’hésitez pas, nous sommes à votre écoute !