La réunion sur la situation indemnitaire des OPA enfin fixée


Lors de la 5e réunion relative au chantier statutaire le 11 février 2022, devant le refus de l’administration d’aborder le volet indemnitaire des OPA, la CFDT a quitté la séance et décidé de saisir les ministres concernés pour sortir de l’impasse dans laquelle le secrétariat général du MTE nous conduisait. 

La CFDT a refusé de continuer le chantier statutaire tant qu’une réponse n’était pas apportée à nos demandes. C’est désormais chose faite nous vous invitons à prendre connaissance de la réponse de la DRH à notre courrier. Certes ce dernier ne répond pas à l’intégralité de nos revendications, mais une réunion sur l’indemnitaire est enfin programmée le 19 mai prochain et c’est déjà une réponse plus sérieuse que celle obtenue dans les 5 premières réunions où ce sujet central était éludé. 

La CFDT participera donc à cette rencontre pour continuer à porter chacune des demandes déjà formulées à savoir :

  • La suppression des abattements de zones 2 et 3 : le 1er niveau de grade OPA en zone 3 est toujours rémunéré en dessous du SMIC horaire, ce qui est contraire à la Loi ;
  • L’accès pour les OPA à la GIPA ;
  • La garantie de prise en charge à 100 % des OPA en cas d’arrêt pour accident du travail jusqu’à consolidation comme les fonctionnaires;
  • L’intégration de la prime d’expérience dans celle d’ancienneté, pour atteindre 30 %;
  • L’augmentation du taux moyen de la prime de rendement à minima de 1,4 % pour tous les OPA sans exception;
  • Une information régulière du FSPOEIE à tous les OPA sur le site ENSAP comme pour les fonctionnaires.

À l’heure ou le pouvoir d’achat est au centre de toutes les discussions, il est temps que celui des OPA soit également traité avec considération. 

Avec votre soutien et toute notre énergie, sans rien lâcher, nous poursuivrons notre combat dans ce sens et nous ne manquerons pas de vous tenir informé des suites données !