L’interconnexion des trois pc en DTNE : oui ! Mais à quel prix ?!


Cette interconnexion porte dans son sillage une nouvelle baisse des effectifs alors que les personnels sont déjà surchargés

La CFDT-VNF salue le travail conséquent élaboré par les techniciens et les agents des PC dans le cadre de ce projet. Cependant, elle ne peut accepter la baisse d’effectifs prévue par cette nouvelle organisation. La CFDT-VNF alerte depuis plusieurs mois la Direction sur les risques encourus pour le collectif de travail. Les agents de PC se trouvent déjà en difficulté lors des périodes d’absences : congés, formation, maladie et autres… Actuellement, le manque d’effectifs génère mal-être et situations conflictuelles pour les agents comme pour les encadrants. La mise en place de l’interconnexion des trois PC doit être établie de manière fiable, sereine et optimale. Nous ne pouvons accepter le déploiement du prolongement d’une organisation bancale.

La Direction ne peut se satisfaire de cette projection en l’état et doit entendre nos revendications.

Des effectifs, des moyens et une reconnaissance financière pour les équipes s’imposent

La CFDT-VNF revendique une PTETE C pour les agents des PC. La mise en place de l’interconnexion demande aux agents un investissement non négligeable, mais indispensable à ce projet. Ils vont devoir se former, acquérir rapidement des connaissances supplémentaires sur un territoire plus vaste, développer des compétences numériques, devenir plus polyvalents et gagner encore davantage en autonomie. La Direction doit reconnaître l’exigence qu’elle impose aux personnels et doit valoriser leurs degrés de qualification par l’augmentation de la PTETE.

La direction donne droit à une PTETE C

La CFDT-VNF s’était engagée à poursuivre le débat. Aussi, suite au vote négatif des organisations syndicales, le CTU de proximité s’est de nouveau réuni le 23 mai dernier. À cette occasion, la directrice territoriale a indiqué donner une suite favorable à l’attribution d’une PTETE C aux agents du PC d’Einville dès la mise en place de l’interconnexion. Sans résoudre le problème de fond sur la baisse des effectifs et donc permettre un vote favorable sur ce projet de réorganisation, c’est malgré tout un pas en avant significatif pour les personnels qui a été fait par la direction suite aux revendications de la CFDT-VNF. Aussi, devant cette avancée, la CFDT-VNF a fait le choix de s’abstenir lors de la consultation.

La modernisation de VNF passe par la rénovation des infrastructures, la mise en place de la téléconduite et de l’automatisation des ouvrages qui s’étend jusqu’en 2030. Il faut rappeler qu’à terme, les constructions des deux PC de la Moselle seront terminées. Ils gèreront l’intégralité du trafic du petit et grand gabarit. La CFDT-VNF a porté ses choix d’implantations pour TOUL Valcourt et THIONVILLE (dans les locaux destinés au péage). 

Ces choix sont partagés par la Direction.

POINT AGENDA !

Vos élus CFDT-VNF se sont réunis le 31 mai dernier pour établir les prochaines promotions des OPA et ont, comme à leur habitude, été force de propositions.

La réorganisation touche l’ensemble des personnels tertiaires ou d’exploitation, nous ne sommes qu’au premier tournant des négociations. Aussi, nous avons organisé une tournée des Heures Mensuelles d’Information (HMI). Dans ce cadre, nos équipes viennent à votre rencontre sur l’ensemble de la DTNE afin d’échanger sur vos attentes dans le cadre des négociations en cours et recueillir vos points de vue. 

La CFDT-VNF organisera son assemblée générale le vendredi 24 juin 2022. Tous nos sympathisants et adhérents sont invités et les bienvenus !