DTS : Les HMI sont de retour !


Cependant, des assemblées générales et heures mensuelles d’informations reportées, plus d’échanges autour d’un simple café et ce pendant cette très longue période. Depuis des mois, nous nous sommes efforcés de trouver de nouvelles façons de communiquer, nos militants devant chercher le bon moyen de rester au contact des adhérents… La visio, pas à la portée de tous, s’est avérée utile pour certains, notamment pour les préparations des instances ou la tenue de nos réunions internes, mais a rapidement démontré ses limites. En parallèle de ces visios se sont développés des échanges téléphoniques plus longs et nombreux, des Flash infos réguliers, des newsletters etc…

Bref un combat au quotidien fortement virtualisé, mais nous éloignant par la même occasion de nos adhérents, et des discussions productives en présentiel. Pendant ce temps, les réorganisations à répétitions n’ont pas pris de retard, bien au contraire !

Mais pendant un espace temps, un allègement des contraintes sanitaires nous a rouvert les portes des HMI !

Enfin !!! Nous n’avons pas hésité et nous voilà revenus au contact des agents de terrain, de vrais échanges, des discussions riches et utiles, tant pour les agents que pour nos représentants du personnel.
De nombreuses questions nous sont remontées pour alimenter nos instances et autres réunions de travail avec notre administration. Des arguments cohérents et constructifs sont portés par notre section face à une direction obtuse et aphone qui se réfugie derrière son directorat dès que les débats se corsent !

Tout au long de cet automne nous avons continué de sillonner la DTS de long en large à la rencontre de tous les agents. Le 29 novembre 2021, nous avons réuni une Assemblée Générale avec un maximum de personnels tout en respectant le protocole sanitaire et de sécurité en place. Les échanges productifs, les questions très concrètes des personnels et pour lesquelles malheureusement, ils n’avaient encore aucune réponse, ont été très utiles pour les représentants qui n’ont pas manqué de les relayer à la direction en exigeant des réponses claires. Au vu des « échéances organisationnelles » voulues par l’EPA VNF à marche forcée, l’unité et la mobilisation sont de mise et les personnels nous ont bien fait comprendre très majoritairement qu’ils sauraient être au rendez-vous si cela s’avérait nécessaire !

Allo !! Ici c’est Strasbourg !!! Quand la Direction fait la sourde oreille… La CFDT-VNF se fait entendre !

Suite au CTUP du 25 octobre 2021, les représentants du personnel de la CFDT-VNF à la DTS avaient décidé de boycotter les instances car il n’y avait plus d’échanges possibles avec une direction qui déroulait sans ménagement au galop un projet de réorganisation de manière unilatérale.

La direction avait fait le choix de faire la sourde oreille durant de longues semaines, ne jugeant pas utile de répondre aux questions et inquiétudes que se posait l’ensemble des agents. Nous avons donc décidé, après concertation avec les militants et sympathisants, de (re)venir vers la direction avec une forte représentativité des personnels de la Direction des Unités Territoriales (DUT), et non plus seulement les représentants du personnel.

Le mardi 7 décembre, ce fut donc plus de 130 agents de la DTS qui se sont mis en décharge d’activité pour se présenter au Quai de Paris, afin de faire la démonstration que « NON, tout ne va pas bien », comme veut nous le faire entendre la direction depuis des mois lors des GT et autres instances.

L’arrivée s’est effectuée dans le respect des gestes barrières et les mesures de sécurité qui avaient été rappelés en pleine période de marché de Noël à Strasbourg. La grosse caisse, des mégaphones et autres Vuvuzelas ont été déployés pour se faire enfin entendre et de nombreux panneaux revendicatifs exprimant de multiples questions relevant du terrain ont été brandis par la foule.

La première réponse de la direction a été de faire évacuer tous les employés présents au Quai de paris, les empêchant ainsi d’entendre les revendications de leurs collègues et de pouvoir s’associer à ce mouvement. Selon la direction, cette directive est liée à la sécurité des personnes dans le contexte sanitaire COVID. Ce COVID a quand même les épaules larges !!!
Puis ce furent deux cars de CRS qui se sont postés devant l’entrée du Quai de Paris, avec des agents équipés pour en découdre avec les méchants agents de VNF. Mais c’était pour sécuriser le marché de Noël nous a-t-on encore répliqué, décidément le marché de Noël a aussi bon dos !!!!

Après avoir trouvé un consensus acceptable, une déclaration a été lue et les agents ont enfin pu faire part de leurs inquiétudes à l’ensemble du CODIR présent. Ils se sont exprimés sur leurs difficultés à trouver leur place dans cette réorganisation « rouleau compresseur » qu’ils ne comprennent pas. Une discussion s’est engagée et des explications ont été données sans satisfaire, ni contenter l’assemblée présente.

L’ensemble des membres du bureau exécutif de la CFDT-VNF Strasbourg a ensuite été reçu pour expliquer les difficultés de projection et d’acceptation de ce projet par les agents. Ces agents pourtant si impliqués à la bonne marche du service et si fiers de leur métier qu’ils voudraient continuer à faire avec passion.

Nous avons pu ainsi expliquer toutes les revendications légitimes des agents et leurs questions mais également la difficulté des représentants du personnel à trouver une place pour des échanges constructifs dans le mode de fonctionnement des groupes de travail actuels. La direction s’est engagée à répondre à nos questions par écrit dans la semaine ce qu’elle a fait. Ces réponses seront étudiées par le bureau exécutif de la CFDT-VNF Strasbourg et en toute transparence nous vous en communiquerons le contenu et nos observations.

Les agents restent des êtres humains à part entière, et non des pions sur une carte avec des points d’appui fermés ou des PCC décidés en fonction d’une situation budgétaire actée dans des bureaux on ne sait où ??

La CFDT-VNF reste un acteur majeur de la défense des personnels et la réorganisation ne pourra pas se faire sans réelle concertation. Toute la section remercie une nouvelle fois le personnel qui s’est mobilisé à ses côtés et souhaite à toutes et tous de très belles fêtes de fin d’année.